Lucien Castaing-Taylor – Le Centre d’études cinématographiques de l’Université Harvard

Castaing-Taylor est un anthropologue dont le travail cherche à conjuguer la capacité négative de l’art avec un attachement ethnographique au flux de la vie. Son travail fait partie de la collection permanente du Musée d’Art Moderne de New York et du British Museum, et a été exposé à la Biennale de Venise, à la documenta, à la Tate, au Centre Pompidou, au MoMA, au Whitney Museum of American Art, à la Kunsthalle de Berlin, à la PS1, à la Whitechapel Gallery et à l’Institut des Arts Contemporains de Londres. Ses films et vidéos ont été projetés à Berlin, Locarno, New York, Toronto, Venise et d’autres festivals de cinéma.

Parmi les œuvres de Castaing-Taylor, citons Sweetgrass (2009, avec Ilisa Barbash), un film qui offre une élégie insensée à la fois à l’Ouest américain et aux 10 000 ans d’accommodements difficiles entre humains et animaux post-paléolithiques, et Canst You Draw Out Leviathan with a Hook ? (2012-2016, avec Verena Paravel), un projet en quatre parties sur l’humanité et la mer. Leviathan (2012), Still Life / Nature Morte (2014) et onze de ses autres œuvres ont été incluses dans la Biennale du Whitney 2014. En 2015, avec Ernst Karel et Verena Paravel, il a réalisé l’installation Ah humanity!, qui prend comme point de départ la catastrophe du 3/11/11 à Fukushima et réfléchit à la fragilité et à la folie de l’humanité à l’ère de l’Anthropocène. Il a été installé aux Archives nationales de France à l’Hôtel de Soubise à Paris et au Centre des Sciences de Harvard. Ses dernières œuvres, commandées par documenta 14, sont somniloquies (2017, avec Paravel), Commensal (2017, avec Paravel) et Caniba (2017, avec Paravel).

Write a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.